Lorquin Sarrebourg : une heure de rêve !

2 septembre 2009 - 18:43

60 minutes ! C’est la durée où les lorquinois ont bien cru tenir l’exploit de l’histoire du club. Il en aura finalement fallu de peu pour que les rouges et noirs ne fassent tomber Sarrebourg, le club phare du sud mosellan. Devant plus d’une centaine de spectateurs, Hervé ROCHE, a mis en place une équipe très défensive avec 5 éléments à l’arrière et 2 récupérateurs, en espérant jouer les contres à fond. Comme attendu, les visiteurs mettent d’entrée la pression sur le porteur de ballon, et Lorquin souffre en ce début de match. Un ballon dévié par la transversale et des arrêts réflexes de Simon empêchera l’ouverture du score dans le premier quart d’heure, objectif premier des jeunes lorquinois. Le doute commence à s’installer chez les visiteurs qui perdent patience et se buttent face à des lorquinois tenace. Sur le premier véritable contre à la 30ème min, Nicolas Hisler part sur le côté droit, se joue de son vis-à-vis, et centre parfaitement au premier poteau pour Eric Butain qui, avec sang froid, glisse le ballon sous le gardien adverse, pour une ouverture du score surprise.

1 à 0 à la mi-temps, l’exploit prend forme, mais il va falloir tenir encore 45 minutes face à une équipe très dominatrice techniquement mais qui n’a pas encore trouver la solution. Sarrebourg démarre de nouveau pied au plancher la 2ème période mais les visiteurs se montrent moins dangereux dans la surface de réparation. A la 55èmemin, Lorquin bénéficie d’un nouveau contre et se trouve à 3 contre 2, mais la frappe d’Alexis Mazerand dans la surface ne trouve pas le cadre. A l’heure de jeu, sur un centre de la gauche, c’est le remplaçant Hervé Blum, entrée aux avants postes, qui sonne la révolte en égalisant de près en s’imposant physiquement devant son défenseur et le gardien lorquinois. Trois minutes plus tard, Blum s'échappe côté gauche et centre au point de pénalty pour son coéquipier qui ajuste Simon de près. A 2 à 1, on se dit que le score va commencer à défiler mais les lorquinois, poussés par leurs supporters, vont s’enhardir pour se créer plusieurs situations chaudes. La première sur une tête plongeante de Thibault Ecker, auteur de son premier match en sénior sous les couleurs lorquinoises, qui passe au ras du poteau, et la seconde par Nicolas Hisler d’une reprise de l’entrée de la surface de réparation qui passe de peu à côté.

Dans les arrêts de jeu, Sarrebourg va inscrire un troisième but anecdotique mais logique au vu de la rencontre. Félicitation aux joueurs pour le combat qu’ils auront livré pendant toute la durée du match. Ce match devra servir de base pour démarrer correctement le championnat dès dimanche.

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 3 Joueurs
  • 2 Supporters